Botanique : complexes d'espèces

Publié le 31/08/2017 Vue 363 fois

Lorsque plusieurs espèces se ressemblent...


Pour faciliter la saisie, certaines espèces très proches et/ou difficiles à déterminer ont été regroupées en des "complexes d'espèces". Par exemple, vous trouvez une renouée asiatique invasive (genre Reynoutria), mais vous ne savez pas de laquelle des trois espèces présentes dans l'Indre il s'agit. Pourtant l'information reste importante du fait ici du citère invasif. Désormais pour pourrez saisir "Reynoutria asiatiques" sans plus de précision. Le choix de saisir l'espèce avec exactitude reste bien sûr possible.

Voici les complexes d'espèces qui sont proposés :

Bolboschoenus grp. maritimus (regroupe Bolboschoenus laticarpus, Bolboschoenus yagara et Bolboschoenus planiculmis).

Centaurea grp. jacea (à préférer à Centaurea jacea, détermination précise de l'espèce délicate !).

Ranunculus grp. batrachium (pour les renoncules aquatiques).

Reynoutria asiatiques (pour les 3 renouées invasives asiatiques R. japonica, R. schalinensis et R. x bohemica)

Rubus  grp. fruticosus (à priori l'espèce nominale R fruticosus serait absente de l'Indre, donc saisir de préference complexe)

Solidago grp. invasifs (regroupe S. canadensis et S. gigantea)

Taraxacum grp. palustria (pissenlits du groupe palustria, pour tous les autres mettre de préférence Taraxacum sp. si vous n'êtes pas sûr de vous, détermination délicate !)

Auteur : Sylvie CAUX