Punaise diabolique

Publié le 24/03/2020 Vu 474 fois

première donnée dans l'Indre


Halyomorpha halys, aussi surnommée la Punaise diabolique, vient d’être signalée pour la première fois dans l’Indre (E. Dollo, Chateauroux le 18/03/2020). C’est la 2e mention en région Centre. Cette espèce invasive venue d’Asie poursuit son extension en France et on l’observera sans doute un peu partout dans quelques années. Elle passe souvent inaperçue en raison de sa forte ressemblance avec d’autres espèces : Troilus luridus, parfois Dolycoris baccarum et aussi Rhaphigaster nebulosa, la Punaise nébuleuse avec qui elle partage son penchant pour l’hivernage dans les habitations …

Les articles ci-dessous précisent les critères de différenciation avec cette dernière espèce. Des différences sont visibles en vue dorsale comme la présence de points clairs sur la marge antérieure de l’écusson et du pronotum chez Halyomorpha halys. En cas d’incertitude : retournez (avec précaution !) l’insecte et si une forte épine abdominale pointe vers l’avant : il s’agit de Rhaphigaster nebulosa.

Vous allez regarder d’un autre œil les punaises grises, nombreuses à quitter en ce moment leur site d’hivernage dans les maisons et bâtiments !

Biblio :

Maurel Jean-Philippe, Blaye Guillaume, Valladares,Lionel, Roinel Emilie, Cochard Pierre-Olivier Halyomorpha halys (Stål, 1855), la punaise diabolique en France, à Toulouse (Heteroptera ; Pentatomidae). (2016) Carnets natures, vol. 3. pp. 21 - 25. ISSN 2427 – 6111

https://oatao.univ-toulouse.fr/16258/7/Valladares_16257.pdf

Callot Henry, Brua Christophe, Halyomorpha halys (Stål, 1855), la Punaise diabolique, nouvelle espèce pour la faune de France (Heteroptera: Pentatomidae) L’Entomologiste, tome 69, n° 2 https://www.researchgate.net/publication/286160387_Halyomorpha_halys_Stal_1855_la_Punaise_diabolique_nouvelle_espece_pour_la_faune_de_France_Heteroptera_Pentatomidae

Auteur : Martine GIBAN